Rénovation de Sébastien

Je décide avec mon épouse en 2013 de redonner une seconde vie, un autre souffle à la maison de mon enfance, héritage de mon père qui lui même en avait hérité de ses parents.

Le projet était d'ampleur car l'état général de la maison n'était vraiment pas bon : infiltration, humidité importante, toiture à refaire, sans compter tout l'aménagement intérieur. 

 

J'ai commencé par effectuer une étude de faisabilité économique en me renseignement sur les différents postes de dépenses.

Lors de mes nombreuses recherches, j'ai obtenu des informations pour obtenir des subventions : Anah, EcoPTZ, crédit d'impôts, conseil départemental et CUCM (+ de 30.000 euros de subventions).

 

Afin de pouvoir bénéficier ses aides, il fallait remplir plusieurs conditions comme l'utlisation de matériaux performants pour atteindre une amélioration énergétique global du bâtiment.

Cela nécessitait également de se faire un accompagner par un opérateur conseil afin de valider nos choix et nos orientations.

 

Par conséquent, notre projet s'est réorienté vers une réhabilitation à haute performance énergétique. Le défi était lancé !

Au départ, nous pensions rénover le bâtiment de façon traditionnelle tout en assurant en priorité une bonne isolation (au départ isolation intérieure).

Dans la phase avant projet, nous nous sommes beaucoup documenté par le biais de diverses ressources (livres, internet, CAUE) et cela a totalement modifié notre façon de percevoir la rénovation d'un bâti ancien avec toutes les contraintes (nécessite l'emploi de matériaux et de mise en oeuvre adapté) mais surtout, les avantages (forte inertie) que cela représentait.
Nous nous sommes donc lancé dans notre projet avec une démarche bioclimatique et écologique, nous avons découvert des matériaux que nous ne connaissions pas ou peu.

Nous avons priorisé les investissements dans l'isolation avec des matériaux sains, écologiques et performants. Nous nous sommes assurés que l'étanchéité à l'air serait optimum et nous avons orienté nos réflexions pour réduire les sensations d'inconfort générés par des parois froides.

 

La première étape consistait à assainir le bâti en supprimant l'enduit ciment qui emprisonnait l'humidité dans les murs. Lorsque l'on rénove une maison ancienne, on doit tenir compte de son mode de construction et utiliser des techniques et des matériaux qui respectent le bâti.

 

La toiture était en très mauvaise état et nous avons donc décider de la refaire entièrement, ce qui nous a permis d’ajouter des débords de toit nécessaire à la création d’une véritable enveloppe thermique performante. Des chevrons de 30 cm ont été mis en place, avec un frein vapeur en partie intérieur et un pare pluie en partie extérieure afin de créer des caissons ou l’isolant sera par la suite insufflé.

Après avoir retirer tout l’enduit ciment, un enduit de propreté à la chaux a été mis en œuvre afin d’assurer à la fois une étanchéité à l’air et également de préparer une base saine pour accueillir l’ossature bois de l’isolation par l’extérieure. Un enduit a également été effectuer à l’intérieur afin de renforcer l’étanchéité et aussi afin d’assurer une meilleure gestion de l’humidité du bâtiment. Une ouverture plein au sud ouest a été créée afin de bénéficier des apports solaires.

L'étape suivante consistait à mettre en oeuvre l'ossature bois, poser les menuiseries et la couverture. Un pare pluie a été ensuite mis en place, suivi d'une insuffluation de ouate de cellulose pour isoler les murs et le toit. A ce stade l'enveloppe thermique du bâtiment est effectuer et respecte toutes les normes et critères d'une maison de type BBC en construction. Il est à noter un soin particulier à la gestion des ponts thermiques, de l'étanchéité à l'air et des matériaux utilisés qui sont adaptés au bâti ancien (exemple : le polystyrène est à bannir pour isoler les murs d'une maison ancienne).

Et voici l'étape de la finition venant recouvrir le pare-pluie. Il existe une multitude de solution de finition extérieure comme le bardage bois, enduit, terre-cuite... 

Notre choix s'est orienté vers un un bardage en fibro-ciment qui ne nécessite pas d'entretien et qui a une durée de vie très importante. De plus, il a avantage d'avoir un rendu assez moderne et il relativement facile à mettre en oeuvre et reste très accessible en terme de coût.

Notre mode de chauffage principal repose sur un poêle à bois de 5 kwh de puissance nominale. Une consommation de 6 stères par an en moyenne nous permet d'assurer la chauffe d'une surface 160m².

Par souci de confort et le rythme imposé par la vie active, nous avons décidé d'ajouter quelques radiateurs élétriques en complément lorsque nous ne souhaitons pas mettre en route le poêle.

 

Un système de ventilation double flux a été installé pour assurer le renouvellement de l'air mais offre également de nombreux avantages :

  • air neuf entrant filtré.
  • air neuf en hiver chauffé par l'échangeur qui récupère les calories de l'air vicié extrait et qui évite fortement les déperditions d'énergie.
  • surventilation en été la nuit pour décharger la chaleur et faire baisser la température à l'intérieur de la maison.
  • isolation phonique car plus besoin d'ouverture dans les menuiseries pour renouveler l'air
  • gestion du taux d'humidité optimum.

Cela fait 4 ans que nous habitons dans notre maison, il reste quelques travaux à effectuer mais nous considérons que notre projet répond à nos attentes. Notre maison est économe en énergie et nous y vivons  très confortablement avec nos enfants, aussi bien en hiver qu'en été (sans climatisation) !

 

L'énergie la moins chère est celle que l'on ne consomme pas...

 

Si vous souhaitez en savoir plus ou si vous souhaitez être conseillé et accompagné dans votre projet de rénovation contactez-nous !

 

Conseils, informations sur les aides, plan de financement, étude de votre projet, choix des matériaux et des équipements, choix des professionnels, étude thermique, calcul de rentabilité... auto-construction ou clés mains, nous vous accompagnons dans votre projet.

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
Assurance décennale et responsabilité civile SMABTP : F78368U ; © Maison Passive 71