Passive, Bio-climatique, Énergie positive, Autonome, ...

Maison Passive, Éco-construction, Éco-rénovation, Bio-climatique, Énergie positive, maison Autonome, Maison performante,...
Beaucoup de termes, beaucoup de confusion possible !
Voici des explications et nos définitions.

 

Avant de se lancer dans une construction ou une rénovation, prenons le temps de définir votre projet.

 

Maison Basse Consommation

Depuis la mise en application de la RT2012, toutes les constructions neuves sont dit "basse consommation". Les niveaux de consommation pour le chauffage ont été significativement réduits par rapport aux anciennes construction.

En rénovation, une toléance de consommation sera accordée par rapport aux constructions neuves.

 

--> Une maison basse consommation a besoin d'un système de chauffage.

 

C'est le niveau de référence minimum prévu par les normes.

 

Maison performante

Une maison performante est une maison qui doit :

- Assurer un confort optimum en toute saisons,

- Assurer un maximum d'économies d'énergie.

 

Une maison passive est donc une maison performante par définition.

 

Cependant, cette déninition de nous suffit pas.

Pour nous, une maison performante doit en plus :

- Etre saine pour ses occupants,

- Etre solide et durable,

- Demander le moins d'entretien possible,

- Eviter les sophistications inutiles

 

Maison à énergie positive, BEPOS, E+, ...

Une maison à énergie positive est une maison qui produit plus d'électricité qu'elle n'en consomme sur l'année.

Elle est donc équipée de panneaux solaires (ou éolionne) qui produisent de l'électricité pour la revendre. Sur l'année, il faut que les panneaux produisent plus d'énergie que la somme totale des consommations.

 

   Attention, ne pas confondre Maison à énergie positive et Maison Autonome.

Une maison à énergie positive est nécessairement connectée au réseau d'électricité.

En bref, elle produit de l'électricité en journée (surtout en été, lorsque les journées sont longues) et elle consomme l'électricité du réseau (la nuit et par temps couvert).

 

   Attention, une maison à énergie positive n'est pas nécessairement une maison performante.

Il ne faut que quelques m² de panneaux solaires à une maison passive pour devenir une maison à énergie positive. Mais une maison à forte consommation peut également devenir à énergie positive en ajoutant beaucoup de panneaux solaires (ou en ne comptant pas les énergies nécessaires au chauffage...).

 

Maison Passive

Une maison passive est une maison dont les niveaux de consommation ont été réduit au minimum.

Une maison passive ne nécessite ni système de chauffage, ni système de climatisation.

 

Seul un système de chauffage (et/ou de climatisation) d'appoint est admis.

 

La consommation d'énergie pour le chauffage et la climatisation cumulés sont réduits au minimum sous un seuil de 15kWh/m².an.

La consommation totale du bâtiment est également limitée. Cela impose d'avoir recours à des moyens de production d'eau chaude performants (comme une chauffe-eau solaire par exemple).

 

La construction passive est le niveau de référence en terme d'économie d'énergie.

La maison passive est donc la reine de l'efficacité énergétique.

 

Le confort d'été est également pris en compte dans la conception des maisons passives.

L'objectif est de ne pas faire surchauffer la maison au dessus de 25°C en été.

 

C'est donc une maison performante par définition, car elle allie confort thermique pour les habitants et économies d'énergie.

 

   Attention, ne pas confondre :

Une maison passive n'est pas nécessairement une maison à énergie positive.

Elle n'est pas forcement écologique d'un point de vue des matériaux utilisés pour sa construction.

Elle n'est pas nécessairement bio-climatique.

 

 

Deux stratégies sont possible pour atteindre le niveau passif :

   - travailler sur l'enveloppe thermique de la maison et sur des moyens sophistiqués de ventilation qui font office de chauffage et de climatisation.  On parle alors de ventilations thermodynamique, de micro-pompes à chaleur, de puits canadiens,... Cette stratégie est très répendue, car beaucoup de maisons passive sont à ossature bois, ou bien entièrement construite en polystyrène... Elles ont donc une faible inertie thermique. Ces systèmes sophistiqués y sont donc indispensables pour assurer le confort thermique et une partie des économies d'énergie.

   - travailler sur l'enveloppe thermique et sur l'inertie thermique du bâtiment. L'isolation thermique extérieure, ou ITE, assure les économies d'énergie. L'inertie thermique (la masse du bâtiment) assure le confort en été comme en hiver.

 

Nous avons clairement choisi de travailler sur la seconde solution.

Elle a le mérite de la simplicité et de la durabilité.

En plus, cette solution a le mérite d'offrir un bien meilleur confort accoustique, car la ventilation ne sert qu'à renouveler l'air de la maison. Le débit d'air est donc beaucoup plus faible que lorsqu'il faut chauffer ou reffroidir tout le volume de la maison.

 

Maison Autonome

Une maison autonome est une maison qui n'est pas raccordée au réseau électrique.

 

Elle doit donc disposer d'un système de production et de stockage d'énergie électrique.

 

Les sources de productions d'électricité étant par définitions intermitantes, il est nécessaire de recourir à des batterie pour la stocker.

Le problème est de stocker l'énergie dans des quantités assez grandes pour pouvoir couvrir plusieurs jours de consommation. Par exemple en hiver, lorsque les journées sont coutes, que le temps est très couvert et qu'il n'y a pas de vent.

(cela est souvant le cas, comme chez nous en plaine, pendant plus d'une semaine de suite )

 

Une maison autonome n'est donc pas nécessairement une maison écologique, car l'impact écologique des batteries est très important.

 

Une maison Autonome n'est pas nécessairement une maison performante.

Souvant, les maisons autonomes sont chauffées au bois

L'énergie nécessaire au chauffage n'est généralement pas compté dans le bilan énergétique global.

 

Maison Bio-Climatique

Une maison bio-climatique est étudiée pour tirer au mieux parti de son environnement.

Elle sera orientée correctement pour pouvoir bénéficier des apports solaires passifs en hiver.

En été, les apports solaires seront réduits pour éviter les surchauffes.

Généralement, ces maisons bénéficient d'une forte inertie thermique pour assurer un confort optimum.

 

Une maison bio-climatique nécéssite un système de chauffage lorsque les apports solaires ne sont pas assez importants en hiver.

 

Une maison passive est généralement bio-climatique pour la partie orientation. Plus rarement pour la partie inertie thermique. (c'est le cas des nôtres)

 

Mais toutes les maison bio-climatiques ne sont pas passives. Tout dépend de la performance de leur isolation thermique.

 

Eco-construction ou Eco-renovation

L'Eco-construction ou l'Eco-rénovation rappèlent le caractère écologique des matériaux employés.

Les matériaux écologiques devront respecter les habitants et les ressources.

 

Le niveau de performance n'est pas induit par ce terme.

Une éco-construction ou éco-rénovation peut donc être "basse consommation", "RT2012", "bio-climatique", ou encore "passive".

 

Notre maison performante parfaite !!!

Après toutes ces définitions et en quelques mots, notre maison performante "parfaite" serait donc à la fois : passive, bio-climatique à forte inertie thermique, et écologique !

 

Avec cette maison performante, il sera ensuite très facile d'évoluer vers une maison à énergie positive en ajoutant quelques mètres carrés de panneaux photovoltaïques.

Coordonnées

Maison Passive 71

2393 rue Varmancourt

71450 Blanzy

 

Uniquement sur RDV

 

Nicolas Lapray

06 62 48 27 50

Sébastien Gaudissard

06 63 97 81 30

 

contact@maisonpassive71.fr

 

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© Lapray Nicolas, Maison Passive 71